GOURDON (46) : cimetière

visité en août 2020
samedi 3 avril 2021
par  Philippe Landru

Le cimetière de Gourdon se décompose en deux parties : la partie ancienne, en hauteur, est ombragée. En contrebas se trouve la partie contemporaine.

La petite nécropole est agréable à visiter. Quelques sépultures attireront le taphophile.

JPEG - 50.8 ko
Le beau vitrail du résistant Jean Admirat, tué en 1944.
JPEG - 31.1 ko
Etonnante tombe de la famille Elie Borne

Y reposent :

- Résistant, maire de Gourdon de 1944 à 1971, Marc BAUDRU (1889-1978) fut sénateur du Lot de 1955 à 1959.

- Augustin CABANÈS (1862-1928). Médecin, journaliste et historien de la médecine, tant attiré par les sciences que par les lettres, il fit paraître dans de nombreux journaux un très grand nombre d’articles à la confluence de ses deux passions. C’est ainsi qu’il publia des articles inédits sur la santé des personnages de la littérature et de l’histoire. Le médaillon qui orne sa tombe fut réalisé par le statuaire Auguste Seysses.

- Pierre PÉLISSIER (1814-1863) : professeur et poète sourd, il enseigna à l’École des sourds-muets de Toulouse et à l’école impériale des sourds-muets de Paris, et fut le premier auteur sourd du dictionnaire de la langue des signes française en 1856.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?