CARBONNE (31) : cimetière et musée André Abbal

visité en août 2021
dimanche 31 octobre 2021
par  Philippe Landru

Carbonne possède deux sites funéraires, tout deux jouxtant la vieille église Saint-Laurent : le cimetière et le musée André Abbal.


Le cimetière



On trouve les tombes les plus anciennes du cimetière dans la partie la plus proche de l’église.

Quelques bas-reliefs ornent certaines tombes familiales.

Les personnalités qui y reposent ont une notoriété modeste :

- Le général baron d’Empire Auguste DUPAU (1783-1846). Il fut directeur des Fortifications de la ville de Paris.

- Le haut-fonctionnaire Pierre ESCOUBE (1907-1991), qui fut conseiller-maître à la Cour des comptes et directeur de cabinet dans plusieurs ministères.

- Pierre MARTY (1894-1958), ancien maire de Carbonne qui fut sénateur de la Haute-Garonne en 1948 sous les couleurs du Groupe Socialiste.

- Le médecin Etienne ROQUES (1885-1951), qui fut professeur à la faculté de médecine de Toulouse.


Le parc du musée André Abbal



De l’autre coté de l’église s’ouvre un vaste parc agréable : il s’agit de celui de l’ancien atelier du sculpteur André ABBAL (1876-1953). Fils et petit-fils de tailleur de pierres, marié à une carbonnaise, il devint sculpteur après des études à l’École des beaux-arts de Paris dans les ateliers d’Alexandre Falguière et d’Antonin Mercié. Il dut sa renommée à sa technique dite en taille directe. En dehors des salons, le sculpteur exposa peu. En 1937, l’Etat lui commanda trois œuvres pour l’exposition internationale. Il fut également l’auteur de plusieurs monuments aux morts. Il repose dans le parc de son ancien atelier devenu musée, dans lequel se trouvent certaines de ses œuvres.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?