CHEF-DU-PONT (50) : cimetière

Visité en décembre 2012
samedi 12 janvier 2013
par  Philippe Landru

Derrière l’église de Chef-du-Pont, le petit cimetière n’offrait que peu de choses au taphophile, mais une célébrité à la fois connue et méconnue de tous vient de s’y faire inhumer : l’industriel Raymond GIZARD (1921-2012).

Après la Seconde Guerre mondiale, l’État imposa aux grandes villes de s’approvisionner en lait pasteurisé. Pour combler un manque dans la région malouine, Raymond Gizard créa la Centrale laitière malouine en 1948.

Au fil des années, le fondateur de la laiterie de Saint-Malo a bâti une société prospère. Les petits pots de yaourt en carton paraffiné, emblèmes de la marque Malo, se sont fait une place dans les foyers français. Ils sont vendus jusqu’à Moscou, Dubaï ou Hong-Kong.

Mais cet Auvergnat, ingénieur en agroalimentaire, restera dans les mémoires comme le père de la fameuse crème dessert Mont-Blanc. Une recette mise au point en 1947 à Chef-du-Pont, une commune de la Manche, alors qu’il dirigeait une entreprise de fabrication de beurre et de produits laitiers.

Très apprécié du personnel de l’usine, Raymond Gizard avait passé le flambeau de l’entreprise familiale à son fils en 2000.


Commentaires

Logo de MARRY Ghislain - EVIGNY (Ardennes)
CHEF-DU-PONT (50) : cimetière
samedi 12 janvier 2013 à 15h01 - par  MARRY Ghislain - EVIGNY (Ardennes)

Un grand merci Monsieur Raymond GIZARD pour votre délicieuse et onctueuse « crème-dessert Mont-Blanc » au chocolat, au café, à la vanille ou à la praline !

J’en ai mangé des boîtes et des boîtes à l’adolescence, dans les années 60 !

J’en raffolais ! UN VRAI DELICE !

Si un jour, je passe par Chef-du-Pont, dans la Manche, j’irai me recueillir sur votre tombe : vous avez toute mon estime et ma reconnaissance !

Brèves

Mise à jour et conseils aux contributeurs

samedi 29 octobre

Je suis en train de remettre à jour toutes les rubriques qui listent le plus exhaustivement possible le patrimoine funéraire de tous les départements. Tous les cimetières visités par moi (ou par mes contributeurs) y sont portés, mise-à-jour des couleurs qui n’étaient pas très claires dans les versions précédentes (le noir apparaissait vert), rajout de tombes depuis les visites, photos de tombes manquantes... N’hésitez pas à les consulter pour y trouver la version la plus globale du patrimoine. Ces rubriques représentent les listes les plus complètes que l’on puisse trouver sur le net du patrimoine funéraire français.

Contrairement aux articles, vous ne pouvez pas interagir sur les rubriques : aussi, si vous avez une information nouvelle à apporter sur un département, merci de laisser votre message en indiquant clairement le département et la commune concernée sur un article dédié uniquement à cela : Le patrimoine funéraire en France : classement par départements

Merci et bonne lecture.

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?