Passy (75) : tombeaux remarquables de la 2ème division

samedi 30 avril 2011
par  Philippe Landru


LES PERSONNALITES


- Jean-Baptiste AURIOL
- Emile Antoine BLANCHE
- Esprit Sylvestre BLANCHE
- Jacques Emile BLANCHE
- Eugène CORTAMBERT
- Dieudonné COSTES
- Jean DAVY
- Dominique FRÉMY
- Maurice GAMELIN
- Famille GIVENCHY
- Gustave LEVEN
- Suzanne LORCIA
- Julie MANET-ROUART
- Joseph-François MICHAUD
- Octave MIRBEAU
- Ernest ROUART
- Ernest SEILLIÈRE


... mais aussi


- Fabien ALASONIÈRE (1844-1914) : peintre et graveur, il suivit les cours de Jean-Pierre Laurens et de Lalanne et devint un aquafortiste de talent.

- Jean-René BERNARD (1932-2021) : haut fonctionnaire, inspecteur général des finances et diplomate, il fut notamment secrétaire général adjoint de l’Élysée sous la présidence de Georges Pompidou. Il fut également ambassadeur de France au Mexique et aux Pays-Bas.

- L’avocat Guy DANET (1933-2004) : bâtonnier du barreau de Paris, c’est lui qui lança la carrière d’avocat de Nicolas Sarkozy en l’employant à la sortie de son CAPA en 1981.

- Le peintre André DESCHAMPS (1868-1922).

- La journaliste et écrivain Isabelle DURIEUX-NEBOT (1960-2009), auteure de La petite samouraï.

- L’administrateur Simon Maximilien GENTEUR (1815-1882), qui fut préfet de l’Allier en 1863, conseiller d’Etat et secrétaire général de Victor Duruy.

- Le général Henri HERSCHER (1878-1939), qui commanda l’Ecole de Saint-Cyr. Avec lui repose le diplomate Amédée MARTEAU (1820-1891).

- L’anatomiste belge Joseph François LARCHER (1802-1884), qui travailla sur la déshydratation des tissus. Il était lauréat de l’Institut et de l’Académie de médecine.

- La très oubliée peintre Marthe LASNIER (1855-1932), dont la tombe est en reprise.

- Robert LECOURT (1908-2004) : membre des deux Assemblées nationales constituantes, il fut ensuite élu député MRP de la Seine, mandat qu’il conserva pendant les trois législatures de la IVe République. Il a présidé le groupe MRP de l’Assemblée nationale. En 1958, il fut élu député dans la première circonscription des Hautes-Alpes. Il fut ministre à de nombreuses reprises : cinq fois à la Justice entre 1947 et 1958, Ministre d’État en 1959, chargé de la Coopération avec les États africains et malgache, puis chargé du Sahara, des Départements et Territoires d’Outre-Mer entre 1960 et 1961. En 1962, il fut nommé juge à la Cour de justice des Communautés européennes à Luxembourg, juridiction qu’il présida de 1967 à 1976. Entre 1979 et 1989, il fut membre du Conseil constitutionnel.

- Le bâtonnier Claude LUSSAN (1910-2008), qui fut pendant plus de 75 ans avocat à la Cour d’Appel de Paris.

- Charles PREVET (1852-1914) : industriel français, directeur du Petit journal, il fut député de la Gauche radicale de Seine-et-Marne de 1885 à 1893, puis sénateur de ce même département de 1894 à 1909.


Curiosités


- Dans cette division (chapelle Germain) repose l’un des victimes du fameux incendie du Bazar de la Charité, à savoir Valérie Desmazières.

- L’officier Napoléon Ney (1849-1900) est le petit-fils du célèbre Ney.

- Leïla Pahlavi (1970-2001) est la fille cadette du shah Mohammad Reza Pahlavi et de sa troisième femme l’impératrice Farah Diba. Souffrant de dépression et d’anorexie, elle fut retrouvée morte dans sa chambre d’hôtel dans des circonstances qui demeurent inexpliquées. La chanteuse Mylène Farmer lui a consacrée une chanson intitulée Leila, sur l’album Bleu Noir sorti en 2010. Il est à noter que la mère de Farah Diba repose également dans ce tombeau, toujours très fleuri aux couleurs de l’Iran.


Eléments artistiques significatifs


- La chapelle Grillon est très ouvragée, tant dans le marbre que dans le bronze, et contient deux bustes en bronze par Emile Soldi et un médaillon.

- Un médaillon par Emile Soldi sur la tombe du jeune soldat André Hummel.

- Une pleureuse sur la tombe Ralli.

- La statue sur la tombe Rodocanachi est de Jules Franceschi.

- L’imposante chapelle Fernando présente médaillon et statue.


Commentaires

Brèves

Mise à jour et conseils aux contributeurs

samedi 29 octobre 2022

Je suis en train de remettre à jour toutes les rubriques qui listent le plus exhaustivement possible le patrimoine funéraire de tous les départements. Tous les cimetières visités par moi (ou par mes contributeurs) y sont portés, mise-à-jour des couleurs qui n’étaient pas très claires dans les versions précédentes (le noir apparaissait vert), rajout de tombes depuis les visites, photos de tombes manquantes... N’hésitez pas à les consulter pour y trouver la version la plus globale du patrimoine. Ces rubriques représentent les listes les plus complètes que l’on puisse trouver sur le net du patrimoine funéraire français.

Contrairement aux articles, vous ne pouvez pas interagir sur les rubriques : aussi, si vous avez une information nouvelle à apporter sur un département, merci de laisser votre message en indiquant clairement le département et la commune concernée sur un article dédié uniquement à cela : Le patrimoine funéraire en France : classement par départements

Merci et bonne lecture.

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?