Poster un commentaire à la suite de l’article...

dimanche 15 novembre 2009
par  Philippe Landru

MASSY (91) : cimetière des Sablons

D’un simple coup d’oeil, on remarque que l’excentricité n’est pas de mise dans ce cimetière aux allées impeccablement rectilignes. Aucun monument insolite, aucune oeuvre d’art ne viennent casser la monotonie des concessions.
Le monument aux morts central possède néanmoins une plaque commémorative qui (...)

En réponse à...

Logo de BERING
lundi 5 juillet 2010 à 00h13 - par  BERING

Je voudrais préciser que FUSTEL de COULANGES est mort en 1889 & non en 1899,qu’il eut Emile DURCKHEIM pour élève ,lui inculquant ses principes méthodologiques,j’en suis d’autant plus fière que Durckheim est considéré dans le monde comme le père de la sociologie moderne. FUSTEL eut une chaire à la Sorbonne,il fut directeur de l’Ecole Normale Supérieure rue d’Ulm,tâche harassante(turpitudes administratives,querelles d’écoles ,rivalités de professeurs) qui l’épuisa,l’amaigrit et contribua à son décès prématuré à 59 ans. Cet homme féru d’ Histoire a ,en pleine guerre contre le Prusse,crié son amour pour la France et fut le premier à définir la notion de nation dans ses célèbres « Lettres à MOMMSEN, » (Professeur à Berlin,le 27 octobre 1870) dont je ne peux m’empêcher de citer un extrait :
« Les hommes sentent dans leur coeur qu’ils sont un même peuple lorsqu’ils ont une communauté d’idées,d’intérêts,d’affections,de souvenirs et d’espérances. Voilà ce qui fait la patrie. Voilà pourquoi les hommes veulent marcher ensemble,combattre,vivre et mourir les uns pour les autres. La patrie,voilà ce qu’on aime. Il se peut que l’Alsace soit allemande par la race et par le langage ; mais par la nationalité et le sentiment de la patrie elle est française. »....
Voilà pourquoi nous soutenons la guerre contre la Prusse.Bretons et Bourguignons,Parisiens et Marseillais, nous combattons contre vous au sujet de l’Alsace ;mais que nul ne s’y trompe ; nous ne combattons pas pour la contraindre, nous combattons pour vous empêcher de la contraindre."
Son oeuvre historique est considérable,del’Antiquité aux origines du Moyen-Age ;elle est toujours étudiée aux Etats-Unis ,pour son caractère novateur,et scientifique & mériterait bien plus de place dans les études médiévistes en France. Son nom figure dans de nombreux manuels d’Education civique,et son paraphe orne le plafond, aux côtés de ceux d’ hommes illustres de l’Histoire de France,de la station de métro RER St Michel-Notre-Dame.De nombreux lycées portent son nom.
Mon père avait 10 ans lors de la commémoration,ici même,du centenaire de sa naissance,en1930.FUSTEL était son arrière-grand-père en ligne directe.,mon père ne tenait pas en place,avec tous ces officiels à barbichette,jusqu’au Pt de la République.
J’ai entrepris de longues études d’Histoire,Géographie,de Sciences politiques,mon père et Fustel ,mon trisaÏeul, y sont sûrement pour quelque chose. Je suis très fière d’eux,mon père l’autodidacte au style incomparable,et Fustel,l’un des plus grands historiens du XIX°s,écrivain comparé à Sainte-Beuve pour la beauté de la langue.Que sa mémoire soit honorée,lui qui mourut à la tâche,était républicain et amoureux des civilisations.Sylvie Irène Edith

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?