DURAS Marguerite (Marguerite Donnadieu : 1914-1996)

Montparnasse - 21ème division
mardi 19 février 2008
par  Philippe Landru

Ecrivaine française, elle emprunta son nom à un bourg du Lot-et-Garonne dont son père était originaire. De sa cinquantaine de romans, de ses dix pièces et de ses quinze films, elle dût avant tout sa renommée à l’Amant, couronné par le prix Goncourt en 1984, traduit en quarante deux langues et vendu à plusieurs millions d’exemplaires, qui devint par la suite un film. Exclue du PCF après la guerre, défendant d’imprévisibles thèses comme dans l’affaire du petit Grégory Villemin, elle incarnait une forme d’intellectuelle parfois décriée.

En 2014, elle fut rejointe par Yann ANDRÉA (Yann Lemée : 1952-2014), qui bien qu’homosexuel et plus jeune qu’elle de trente huit ans, devint son compagnon. Pendant seize années, jusqu’à la mort de Duras, il partagea avec cette dernière une vie passionnelle et artistique conflictuelle, mais pleinement littéraire. Elle en fit son exécuteur littéraire. Il fut en particulier l’auteur de Cet amour-là, « livre-témoignage » sur ses années de vie aux côtés de Marguerite Duras et qui fit l’objet d’une adaptation cinématographique.


Retour vers le cimetière Montparnasse


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique