SAINT-ANTONIN-NOBLE-VAL (82) : cimetière

visité en août 2021
mercredi 15 décembre 2021
par  Philippe Landru

C’est dans ce cimetière que reposent Marc (Marcel Boniface : 1911-2002) et Danielle BONEL (Mauricette Castaing : 1919-2012). Elle mena une carrière d’actrice à l’âge de quatre ans sous le nom de « Danielle Vigneau », dans les films muets. À l’âge de huit ans, elle devint danseuse au cabaret parisien du Moulin-Rouge. À partir de 1937, elle se produisit à l’ABC ; c’est à cette époque qu’elle rencontra Édith Piaf. Les deux femmes devinrent inséparables. Le 9 octobre 1951, Danielle épousa Marcel Boniface dit Marc Bonel, l’accordéoniste de Piaf, qui est témoin du mariage.

Secrétaire personnelle et confidente de « la Môme » durant 26 ans, c’est Danielle Bonel « qui lui a fermé les yeux » à sa mort. Elle et son mari s’installèrent par la suite à Saint-Antonin-Noble-Val, là où Danielle Bonel avait acheté et aménagé une maison pour qu’Édith Piaf vienne s’y reposer. Cette dernière mourut avant, et la propriété a été transformée en petit musée consacré à la chanteuse.

- l’abbé Vincent GALAN (1886-1953) : curé de Saint-Antonin de 1931 à sa mort, qui fut également naturaliste et spéléologue. Sa tombe est ornée d’un buste.

- La famille d’inventeurs et d’industriels RODOLAUSSE, qui pendant près d’un siècle, de 1870 à 1961, participa à l’essor économique de Saint-Antonin et des environs. C’est de leurs ateliers que fut inventé la « Rodolausse », appareil de sécurité pour les locomotives à vapeur des années 1920 à 1939, qui n’avait pas abouti pour équiper tout le réseau des chemins de fer français alors que la Chambre des Députés en 1932 avait voté des crédits très importants pour le faire.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?