AVRECHY (60) : cimetière

Visité en mars 2013
dimanche 10 mars 2013
par  Philippe Landru

C’est dans l’église Saint-Lucien d’Avrechy qu’après ses obsèques, en présence du général de Gaulle, fut inhumé le Compagnon de la Libération Georges THIERRY-D’ARGENLIEU (1889-1964).

Officier de marine, il quitta la flotte pour entrer chez les Carmes dont il devint provincial pour la région parisienne. Il publia alors des articles de spiritualité dans Études carmélitaines. Mobilisé en 1939, d’Argenlieu rallia la France libre dès juillet 1940. Blessé devant Dakar, il devint haut commissaire pour le Pacifique (1941), puis inspecteur général des forces navales. En septembre 1945, le général de Gaulle le nomma gouverneur général et commandant en chef en Indochine, à une époque où le gouvernement français cherchait, non sans équivoque, à définir une Union française. Attaché à l’ordre traditionnel des notables, il s’opposa à l’idée d’établir un dialogue avec les représentants des jeunes nationalistes et s’opposa à la reconnaissance de la république du Vietnam, ce qui fut l’une des causes de la guerre d’Indochine. Rappelé en France en 1947, il termina sa vie au carmel.

Il fut inhumé dans une chapelle collatérale de l’église à laquelle je n’ai pas eu accès, l’édifice étant bien évidemment fermée.

JPEG - 36.6 ko
Sur le monument aux Morts sont portés deux membres de la famille (dont son frère) mort à la guerre (un en 1940, l’autre en 1948)

Dans le cimetière attenant, on pourra se rabattre sur le tombeau de famille dans lequel repose ses frères et ses neveux, tous militaires ou prêtres.

Dans le même cimetière se trouve la belle stèle (rénovée) de Jean-Baptiste Lefèvre (187-1848), un soldat napoléonien ayant fait les « campagnes de Pologne, Prusse, Allemagne, Russie et France ».


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?