LAFERTÉ-SUR-AUBE (52) : cimetière

mardi 15 juin 2021
par  Philippe Landru

Cimetière non traité de manière exhaustive

Jérôme CARCOPINO (1881-1970) séjourna durant 40 ans dans un prieuré de la commune de Laferté-sur-Aube dont il avait fait sa résidence secondaire, ce qui explique sa présence dans le cimetière de la commune.

Issu d’un milieu familial républicain et progressiste, cousin de l’écrivain Francis Carco, historien de formation spécialisé dans l’histoire romaine, il fut secrétaire de Raymond Poincaré. Sous l’Occupation, il dirigea l’École normale supérieure de 1940 à 1942 et assuma, sans en avoir le titre, les fonctions de recteur de l’Académie de Paris après la révocation de Gustave Roussy à la suite des manifestations étudiantes du 11 novembre 1940. Il fut nommé en 1941 secrétaire d’État à l’Éducation nationale et à la jeunesse dans le gouvernement de l’amiral Darlan. Dans ses fonctions, il fit appliquer les lois du régime de Vichy, notamment les textes excluant juifs et francs-maçons des fonctions publiques. Maréchaliste et pétainiste, il ne fut pas antisémite mais appliqua scrupuleusement la législation d’exclusion du gouvernement de Vichy. Il fut remplacé en 1942 par Abel Bonnard au poste de secrétaire d’État à l’Éducation nationale. À la Libération, il fut révoqué de ses fonctions pour sa participation au gouvernement de Vichy. Emprisonné à Fresnes, dans la même cellule que Sacha Guitry, il obtint sa libération provisoire en février 1945. La Haute cour de justice rendit un arrêt de non-lieu pour services rendus à la Résistance, fut réintégré en 1951 dans la fonction publique. Membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, il fut élu à l’Académie française en 1955.

Dans ce même cimetière, une plaque sur un des murs rappelle la présence dans ce lieu de Pierre Gallée (+1843), « Dernier bailli de Clairvaux - Prévôt de la Châtellenie de Laferté ».


Merci à Jules R. pour les photos.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?