SARDOU Fernand (1910-1976) et Jackie (1919-1998)

Nouveau cimetière de Neuilly-sur-Seine
jeudi 17 juillet 2008
par  Philippe Landru

Membre d’une dynastie d’artistes d’origine marseillaise, fils de l’acteur Valentin Sardou, il entama la chanson dans des petites salles mais ne commença à connaître réellement le succès qu’à la fin des années 40, en vedette américaine de Piaf à l’Alhambra.
Devenu le « chanteur méridional » par excellence, il triompha dans une série de spectacles et d’opérettes. Il tourna également quelques films.

Il avait épousé en 1945 la comédienne Jacqueline Rollin, de son vrai nom Jacqueline Labbé, mais que tout le monde connaît sous le nom de Jackie SARDOU. Elle aussi était issue d’une famille d’artistes de music hall. Sa faconde et sa truculence en firent une des plus fameuses actrices de Boulevard, mais également une invitée télévisuelle « télégénique », dans toutes les émissions de variétés ou de jeux (Académie des neuf, les Grosses têtes...). Si elle tourna au cinéma, elle n’obtint aucun rôle marquant.

Tous deux tinrent dans les années 60 un cabaret. Ils étaient les parents du chanteur Michel Sardou, et donc les grands-parents du romancier Romain Sardou.

Ils furent inhumés dans ce cimetière, mais furent transférés en 2006 au cimetière du Grand Jas de Cannes (06).

L’ancien caveau à Nanterre

Le nouveau caveau à Cannes


Commentaires

Logo de MARRY Ghislain- EVIGNY (Ardennes)
SARDOU Fernand (1910-1976) et Jackie (1919-1998)
samedi 30 janvier 2010 à 16h26 - par  MARRY Ghislain- EVIGNY (Ardennes)

Effectivement, selon le journal Nice-Matin du 2-11-2008 et renseignement pris auprès de la municipalité cannoise, les dépouilles mortelles de Jackie et Fernand SARDOU ont bien été transférées au cimetière paysager du Grand Jas, allée des Lilas, à Cannes.
L’année du transfert ne m’a pas été communiquée.

A l’initiative de leur fils Michel et d’un ami de la famille (Christian), et en accord avec les volontés de sa mère, Fernand et Jackie SARDOU reposent désormais sous le soleil du midi, réunis sous une dalle de marbre noir sur laquelle le chanteur a fait graver, en guise d’épitaphe, cette phrase empreinte de poésie et d’amour filial : « Michel et Christian vous ont réunis ici afin que vous puissiez vous aimer pour un instant d’éternité ».
C’est beau et c’est émouvant . Bravo M. Sardou !

Logo de cp
samedi 3 août 2019 à 14h25 - par  cp

Cette réunion idyllique n’aurait peut-être pas eu l’assentiment de madame qui, a une jeune actrice avec laquelle elle jouait, et la jeunette voulant faire amie-amie lui précisait qu’elle avait à ses débuts joué avec Fernand, répliqua : « Aaah, mais me parle pas de ce salopard qui m’a fait cocue toute sa vie ! »... Raccommoder les destinées, ultime volonté d’un fils flanqué en pension par des parents artistes vivant leur vie… Au moins il aura rencontré Patrick Balkany dans la même pension de Jouy-en-Josas, ou passa aussi Patrick Modiano et autres cabossés...