HALIMI Gisèle (Zeiza Gisèle Élise Taïeb : 1927-2020)

Père-Lachaise - 49ème division
samedi 29 août 2020
par  Philippe Landru

Avocate à Tunis (1949) puis à Paris (1956), elle défendit le F.L.N. algérien et conseilla diverses personnalités (Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir, Françoise Sagan). Signataire en 1971 du Manifeste des 343 femmes qui déclarent avoir avorté, elle fonda la même année, avec notamment Simone de Beauvoir et Jean Rostand, le mouvement féministe « Choisir-La cause des femmes », qui organisa, en 1972, le retentissant procès de Bobigny, où était jugée une mineure qui s’était fait avorter après un viol. Ces combats aboutirent à la loi Veil de 1975 sur l’interruption volontaire de grossesse.

Élue députée apparentée socialiste (juin 1981-septembre 1984), Gisèle Halimi poursuivit son action en faveur des femmes. En avril 1985, elle fut nommée ambassadrice-déléguée permanente de la France auprès de l’Unesco. Elle fut l’une des fondatrices de l’association altermondialiste ATTAC en 1998.

Dès son décès, des voix ont réclamé le transfert de ses cendres au Panthéon.


Retour vers le Père Lachaise


Commentaires

Logo de Virginie Thorner-Ringot
HALIMI Gisèle (Zeiza Gisèle Élise Taïeb : 1927-2020)
dimanche 18 octobre 2020 à 16h50 - par  Virginie Thorner-Ringot

Bonsoir,

Quelle grande perte ! La cause des femmes a, de nouveau, perdu une immense figure ! Pourvu que sa famille soit favorable à son transfert au Panthéon !

Logo de Virginie Thorner-Ringot
HALIMI Gisèle (Zeiza Gisèle Élise Taïeb : 1927-2020)
dimanche 30 août 2020 à 17h13 - par  Virginie Thorner-Ringot

Une très grande dame ! Bien sûr, il faut qu’elle soit transférée au Panthéon !