Poster un commentaire à la suite de l’article...

jeudi 7 février 2008
par  Philippe Landru

MENDE (48) : vieux cimetière

Le vieux cimetière de Mende ravira les amoureux de vieilles pierres : la pierre et le fer forgé rouillé se mèlent pour donner une impression chaotique, même si les tombes ne remontent pas pour la plupart au delà de la seconde moitié du XIXe Siècle.
L’enclos funéraire et sa massive église.
Curiosités (...)

En réponse à...

Logo de Hervé OLEON
mardi 22 juillet 2008 à 22h18 - par  Hervé OLEON

Bonjour, quelques petits compléments d’information concernant le vieux cimetière de Mende, de la part d’un « enfant du pays »... D’un point de vue historique, ce cimetière est celui de la paroisse de Mende, Saint-Gervais et Saint-Protais, sous tutelle du chapitre cathédral, à opposer à l’église cathédrale Notre-Dame, jadis elle-entourée de deux cimetières. Bien que mentionnés pour la première fois en 1237 dans une ordonnance de Grégoire IX, le cimetière et l’église Saint-Gervais et Saint-Protais pourraient dater du 11e ou du 12e siècle. Le lieux fut le terrain d’un pillage et d’un incendie catégoriques par les huguenots en 1562, puis à nouveau en 1579. Initialement, l’église devait mesurer une cinquantaine de mètres de long et comportait une douzaine de chapelles latérales. A la suite de ces forfaits guerriers, il ne subsista que l’abside. C’est sous celle-ci que reposent une personnalité intéressantes, dans l’anonymat le plus total, à savoir Anne de Lescure (1660-1737), fondatrice de l’Union Chrétienne, ordre enseignant chargé, à l’instigation de l’abbé du Chayla, d’« instruire dans la foi chrétienne » les jeunes filles protestantes des Cévennes. La famille de Lescure, qui compte parmi mes amis, possède d’ailleurs une sépulture monumentale non loin du tombeau de son illustre aïeule. A noter également les tombes, plus récentes, d’autres congrégations religieuses importantes dans l’histoire de l’Education à Mende, les Servantes du Sacré-Coeur et les Frères des Ecoles Chrétiennes (Ordre fondé à Mende par Saint-Jean-Baptiste de la Salle en 1711). Concernant la tombe de Sophie de Lamartine, voir aussi le très beau texte d’Yvan Teuma, au lien http://pagesperso-orange.fr/yvan.teuma/Mende/page51.html
Voilà pour ces quelques éléments supplémentaires à propos de cet endroit effectivement on ne peut plus romantique, au sens esthétique du terme.
Cordialement,
Hervé OLEON

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?