VIALAS (48) : cimetière

visité en août 2020
jeudi 22 octobre 2020
par  Philippe Landru

Commune de Lozère limitrophe du Gard, Vialas présente un joli cimetière dominant la nature cévenole. Protestants et catholiques s’y partagent un terrain pentu et herbacé rendant la recherche de tombes malaisée.

Franck ARNAL (1898-1985) y repose. Résistant, maire de Toulon à la Libération, il fut député socialiste du Var de 1945 à 1958. Il fut en outre un éphémère secrétaire d’État à la Marine en 1957. Il repose tout simplement dans son village natal. Plus que son identité, illisible sur sa tombe, c’est le médaillon en bronze qui l’orne qui le signale au taphophile.

On y trouve également la tombe d’Yvonne ALLAIS (1891-1981). Agrégée d’histoire en 1914 (il y avait peu de femmes à la passer à l’époque : elle fut reçue première sur sept reçues), sa nomination au lycée d’Alger en 1925 lui permit de se vouer à Djemila, la cité antique de Cuicul, située en Algérie à 50 km au Nord-Est de Sétif, en bordure de la région du Constantinois. Pendant quinze ans, elle s’identifia à cette petite ville de Numidie, dont les Romains avaient fait une colonie. L’archéologie lui doit la fouille des quartiers Est et Ouest de la ville, sur lesquels elle publia de nombreux articles.

Y repose enfin le Compagnon de la Libération Robert CUNIBIL (1915-1999). Aviateur refusant la défaite en 1940, il s’engagea dans la Royal Air Force puis rejoignit les Forces aériennes françaises libres. Après une carrière militaire et civile voué à la mécanique aéronautique, il devint maire du village de Vialas où il termina ses jours.


Merci à Didier Brunet pour la tombe Cunibil.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?