ANTRAIGUES-SUR-VOLANE (07) : cimetière

lundi 22 mars 2010
par  Philippe Landru

Le petit cimetière d’Antraigues vient d’être mis sous le feu des projecteurs : on vient effectivement d’y inhumer le chanteur Jean FERRAT (Jean Tenenbaum : 1930-2010).

Il n’avait que 11 ans lorsque son père, juif émigré de Russie, fut déporté. L’enfant fut sauvé grâce à des militants communistes, ce qu’il n’oublia jamais. A la Libération, il quitta le lycée pour aider sa famille, et devint aide-chimiste jusqu’en 1954, date à laquelle il passe ses premières auditions dans des cabarets parisiens.

Après avoir écrit la musique des Yeux d’Elsa (1956) pour André Claveau, il chanta régulièrement à La Colombe, puis fit sa première grande scène à l’Alhambra en 1961, en vedette américaine de Zizi Jeanmaire, où il triompha avec Ma môme, et Deux enfants au soleil. Rapidement, Jean Ferrat choisit d’interpréter des textes plus engagés, comme Nuit et Brouillard (1963), non diffusée par les radios, puis Potemkine (1965), interdite d’antenne.

Compagnon de route du Parti communiste français, sans jamais en avoir été membre, il affirme haut et fort ne pas être un « béni-oui-oui » du parti. Ainsi sa chansons Bilan (1980) fustige la déclaration de Georges Marchais sur le « bilan globalement positif » des pays de l’Est. Il dénonça l’invasion russe de Prague en 1968. Jusqu’à la fin de sa vie, il n’bandonna pas ses convictions politiques : son dernier engagement politique était dans le cadre de la campagne des élections régionales fut le soutien de la liste du Front de Gauche en Ardèche, où il résidait.

A la scène, qu’il quitta après un passage au Palais des sports en 1972, il préfèra son Ardèche d’adoption, qui lui inspira La Montagne, l’un de ses plus grands succès. En 1974 et 1995, Jean Ferrat consacra avec succès deux albums à Louis Aragon dont il mit les textes en musique (Que serais-je sans toi ?, Heureux celui qui meurt d’aimer). Plus discret à partir des années 2000, Jean Ferrat restera un artiste engagé, auteur de plus de deux cents chansons.

Jean Ferrat fut inhumé dans le caveau de famille, auprès de son frère André, mort en 2000.

Mai 2010 : son identité est inscrite sur la tombe. Des témoignages de fans affluent.

C’est dans ce même cimetière que repose, dans un autre tombeau, la chanteuse Christine SÈVRES (Jacqueline Boissonnet : 1931-1981), qui avait épousé en 1961 Jean Ferrat, et avec lequel elle enregistra le duo, La Matinée, en 1969. Elle fut , hors André Claveau, une des premières à chanter les chansons de Ferrat : l’homme sandwich, Betty de Manchester.


Merci à Jean-Luc Sabatier pour les photos.


Commentaires

Logo de manon
ANTRAIGUES-SUR-VOLANE (07) : cimetière
samedi 9 mai 2015 à 16h49 - par  manon

je ne sais pas si les reprises des chansons de Monsieur Ferrat ont beaucoup de succès ???
moi perso je n achèterai pas une chose pareille !!
Jean restera dans mon coeur le plus grand artiste de ces dernières décennies
Mes pensées vont toujours vers lui

Logo de Françoise
jeudi 11 juin 2015 à 17h49 - par  Françoise

Ghislain, votre sentiment est le mien. Comment les héritières de Jean Ferrat ont-elles pu accepter cela.

Logo de MARRY Ghislain - EVIGNY (Ardennes)
samedi 9 mai 2015 à 21h42 - par  MARRY Ghislain - EVIGNY (Ardennes)

@Manon :
Je vous approuve totalement Manon !
Comme vous, je n’aime pas - que dis-je ? -je déteste ces chanteurs (et tous ceux qui gravitent autour d’eux ) qui reprennent les chansons du sublime Jean FERRAT souvent en les déformant ou en les malmenant musicalement, sous prétexte d’hommages - bidon, afin de faire du fric sur le dos de ce grand artiste disparu, qui croyait, lui, à ce qu’il chantait avec son coeur et ses tripes, même si très souvent les paroles n’étaient pas de lui, mais reflétaient sa pensée politique !;-)

Un internaute fan de Jean Ferrat

Logo de Mohamed Buffa
ANTRAIGUES-SUR-VOLANE (07) : cimetière
jeudi 2 avril 2015 à 12h55 - par  Mohamed Buffa

Juliette Mills n’est plus présente à Antraigues-sur volane depuis 2011. Elle se consacre à son atelier « la boule d’or » à Villenauxe-la grande .

Logo de cp
vendredi 3 avril 2015 à 08h58 - par  cp

C’est une sorte de clin d’oeil au délirant « I put a spell on you » de Screamin’ Jay Hawkins, on ne saurait dire un vol, car c’est une musique du génial Jacques Datin. Youtube procure une version ultra cuivrée de cette chanson par Nougaro entouré de plein de trompette...

Logo de Marie-Christine
vendredi 3 avril 2015 à 08h45 - par  Marie-Christine

Belle répartie ! J’ai été bercée toute mon enfance et après par cette chanson, en fait depuis sa sortie mais cela fait longtemps que l’on ne me l’avait « chanté ». Nougaro est une bonne référence.

Logo de cp
vendredi 3 avril 2015 à 08h27 - par  cp

Je suis saoul, saoul, saoul, sous ton balcon...

Logo de Marie-Christine
vendredi 3 avril 2015 à 08h10 - par  Marie-Christine

@cp
Bonjour, quel est l’intérêt de parler encore de Juliette Mills ou de son autre nom à propos de ce cimetière. Cela devient assommant pour les lecteurs quotidiens, dont je suis, ces disgressions auxquelles nous assistons sur ce site sur certaines fiches. Après Max Pecas, Jean Ferrat ! Philippe a beau faire le ménage de temps en temps, mais les polémistes recommencent sans cesse. Pourtant, j’aime bien d’habitude, cp, vos propos délicieusement drôles et sarcastiques. Désolé, Philippe, pour ce petit coup de plume que vous pouvez effacer sans problème.

Logo de cp
vendredi 3 avril 2015 à 07h33 - par  cp

Devinette : Quel est le vrai nom de Juliette ?

(Pas dur, mais logique...)

Logo de Fernand Ladret
ANTRAIGUES-SUR-VOLANE (07) : cimetière
samedi 28 mars 2015 à 09h33 - par  Fernand Ladret

:-( il y avait une chorale, organisée dans un cadre de centre social, entre 1996 et 2004, et animée par Juliette Mills, amie et confidente de Jean Ferrat. On y chantait du Jean Ferrat, mais pas que. l’atelier chorale était ouvert à tous les publics. au bas mot, plus de 40 personnes. Ferrat n’est jamais venu, peut-être qu’il avait un agenda surchargé. En tout cas, c’était un bel hommage.

ANTRAIGUES-SUR-VOLANE (07) : cimetière
vendredi 6 mars 2015 à 16h15

bientot une reprise des chansons de Jean ferrat Je reve !!!!!!

personne ne le remplacera Mais bon c est devenu une mode !!

Logo de Marie
ANTRAIGUES-SUR-VOLANE (07) : cimetière
samedi 21 février 2015 à 16h21 - par  Marie

Toujours dans nos cœurs, Jean FERRAT inoubliable d’humanité. Ses textes et ses musiques nous imprègnent toujours. L’un des immenses poètes de la chanson française. Agréable de le retrouver ce jour sur France 3, il ne disparaîtra jamais.
Pensées pour lui et les siens.
Marie

Logo de martin
ANTRAIGUES-SUR-VOLANE (07) : cimetière
jeudi 5 février 2015 à 13h21 - par  martin

TOUJOURS DANS NOS pensées cher Jean Artiste inoubliable !!! Une voix jamais egalée

Logo de marin du calvados
ANTRAIGUES-SUR-VOLANE (07) : cimetière
samedi 24 janvier 2015 à 14h43 - par  marin du calvados

je suis allez avec mon épouse a Antraigues sur Volane au mois d aout 2009 visiter votre petit village nous avons pris une chambre a l ’hôtel la montagne .les gents du village nous ont très bien reçu je suis un grand admirateur de jean Ferrat (les chansons les texte et les musiques) aussi les façons de voir les choses de la vie j aurais aimer luis serre la mains sur la place du village mais manque de chance il vient plus rarement au village on a discuté avec la patronne du restaurant qui avait beaucoup de respect de M. jean Ferrat et elle ma parler de sa vie simple et son engagement dans la commune voilas je voudrait retourner me rendre sur la tombe de jean ferrat pour luis rendre hommage pour tous le bien q il a fait a la culture et a ma façon de voir la vie merçi Mr ferrat

Site web : merçi jean ferrat
Logo de Jean-Luc Sabatier
ANTRAIGUES-SUR-VOLANE (07) : cimetière
samedi 24 janvier 2015 à 09h03 - par  Jean-Luc Sabatier

Ils vont tous chanter Ferrat
Le 2 mars, sortira l’album « Des airs de liberté » — titre inspiré de la chanson « Un air de liberté »
N’allez surtout pas imaginer que Gérard Meys surfe sur la mode des disques de reprises... Depuis la disparition de Jean Ferrat, le 13 mars 2010, celui qui fut son producteur, ami et « petit frère » pendant cinquante-deux ans n’a cessé de repousser cet album hommage : « Marc Lavoine, qui était très lié à Jean, m’en avait parlé il y a cinq ans, mais je ne voulais surtout pas exploiter sa mort, explique Gérard Meys.

Son unique regret, ne pas avoir trouvé d’interprète pour « Ma France » (pamphlet contre les gouvernants sorti en 1969) : « C’est la version de Jean qui concluera le disque. Mais je tenais à ce que cette chanson, censurée à l’époque, soit présente. Avec les événements que nous traversons, elle s’imposait. »

ANTRAIGUES-SUR-VOLANE (07) : cimetière
vendredi 23 janvier 2015 à 19h02

le chanteur le poete l humain jean ferrat me manque il ma fait grandir

Logo de hugongerard
ANTRAIGUES-SUR-VOLANE (07) : cimetière
vendredi 23 janvier 2015 à 16h16 - par  hugongerard

Et le cinéma il n a fait qu une trés brève apparition , dans un film de Godard , je crois : Vivre sa

vie avec Anna Karina , dommage qu on ne lui pas fait d avantage de proposition en tant

qu ’ acteur comme ce fût le cas pour Brel ou d ’ autres . Il aurait été un excellent acteur .

Logo de chaton
ANTRAIGUES-SUR-VOLANE (07) : cimetière
lundi 29 décembre 2014 à 21h07 - par  chaton

une pensée pour monsieur Ferrat qui aurait eu 84 ans le 26 décembre
pour toujours dans mon coeur avec ses superbes chansons

Logo de hugongerard
ANTRAIGUES-SUR-VOLANE (07) : cimetière
lundi 24 novembre 2014 à 16h57 - par  hugongerard

Triste qu il n y pas davantage dans les ventes des dvd sur Jean Ferrat , Jean a participé a pas

mal d ’ émissions tv comme : Discorama ou il était interwiewé par Denise Glaser , sans oublier

les documentaires qui lui ont été consacrés le jour de sa disparition sur France 3 : Nous nous

tant aimés , Michel Drucker lui avait aussi consacré un spécial vivement dimanche

vivement dimanche prochain , , les éditeurs devaient faire un gros effort de ce

coté là , c ’ était un grand artiste un grand poète. Il nous manque beaucoup.

Site web : jeanferratdvdvente
Logo de BONIN JEAN YVES
lundi 8 juin 2015 à 23h36 - par  BONIN JEAN YVES

oui effectivement je verrais bien Michel DRUCKER lui rendre hommage, lui qui la si bien connu, et qui sait parler simplement des gens bien ; un vivement dimanche , ou une émission un samedi soir serait la bienvenue, mais sans faire chanter ses chansons par d’autres , de grâce ! ! ! !!

Site web : FERRAT / DRUCKER
Logo de Flo
ANTRAIGUES-SUR-VOLANE (07) : cimetière
samedi 15 novembre 2014 à 12h36 - par  Flo

Que de bêtises sont écrites sur Jean Ferrat et son village d’Antraigues-sur-Volane .... mais de son vivant aussi il s’en disait beaucoup, hélas. On racontait par exemple qu’il changeait souvent de maîtresse, qu’il avait plein de copines à Aubenas et ailleurs. Tout cela n’a pas beaucoup d’intérêt, arrêtons de délirer. Je ne sais pas quand Colette est entrée dans sa vie, mais une chose est sûre, la femme de sa vie a bien été Christine, celle qui a partagé avec lui les temps durs des débuts, les petits cachets, le petit appart’ en banlieue rouge, celle aussi qui partageait un don extraordinaire avec lui, artiste dans l’âme comme lui... puis qui a découvert avec lui ce qui est devenu leur pays, leur refuge, Antraigues... (à propos, les Ardéchois prononcent « Antraï... » et non pas « Antrè... », ce que ce « m’as-tu vu » de Drucker, qui se prétend grand ami de Ferrat, n’a toujours pas compris !
On ne peut que penser à Christine à l’heure où on évoque le souvenir de Jean...et lui rendre hommage aussi. Je viens d’acheter un CD de ses chansons... Quelle voix !!!
Merci à Jean Gouillon pour son très beau témoignage. Ecrit sans fautes d’orthographe, ce qui change de bon nombre d’autres bafouilles.

Logo de lola
jeudi 28 mai 2015 à 20h52 - par  lola

Merci Flo pour ce commentaire. Si l’on en croit Colette Ferrat elle est entrée dans la vie de Jean Ferrat en 1971/1972 . Elle est venue vivre à Bergnolles du vivant de Christine Sèvres (qui s’était retirée dans son atelier de peinture à côté de la maison ) . Vous avez parfaitement raison en disant que Christine a été la femme de sa vie ce qui je suppose déplaît fortement (on peut la comprendre !!) à Colette Ferrat puisque que depuis le décès de Jean tout est fait pour effacer la mémoire de Christine avec la complicité de ce cher Michel Drucker . Aucune photo de Christine Sèvres dans la Maison Jean Ferrat. Oural , le chien de Jean et Christine), devient « notre chien Oural ». Tout ceci ressemble à un réglement de compte de femme jalouse. Jean Ferrat ne méritait pas tout ce déballage (mot que l’on retrouve sur d’autres pages à propos des livres de Colette )
Je peux comprendre le chagrin de cette femme mais elle qui avait été si discrète, Pourquoi tout ça ?

Logo de aurianne
jeudi 29 janvier 2015 à 17h19 - par  aurianne

jeudi 29.01.15

on n’arrêtera jamais les mauvaises langues,je pense quand même que Drucker aimait beaucoup
Mr FERRAT,oui c’est vrai il en fait des tonnes mais je le trouve quand mémé sympa.
je pense que son grand amour était aussi CHRISTINE qu’elle voit.
je connais le petit village d’ANTRAIGUES depuis 40 ans ,je comprend pourquoi il y a trouvé la paix
loin de tumulte de PARIS

Logo de jcp
vendredi 5 décembre 2014 à 09h47 - par  jcp

Bien Flo ,j’ai apprécié ton commentaire sur Jean FERRAT. Entr’autre d’être un grand artiste,ta réflexion sur Michel Drucker et les fautes d’orthographe .Je me recueillerai sur sa tombe cet été.
Il était l’un des trés rares artistes à ne se montrer que trés rarement en public et à la télé particuliérement.Il était humble,contrairement à beaucoup d’autres qui fanfaronnent sans talent, pour la pluspart.

Site web : JEAN FERRAT
ANTRAIGUES-SUR-VOLANE (07) : cimetière
mardi 19 août 2014 à 13h00

Bonjour Jean,
Tes chansons me laissent toujours à penser que certains humains,( je l’espère beaucoup d’entre nous), se laissent émerveiller par ce qui nous entoure et nous habite intelligemment.
Merci à toi très sincèrement.

ANTRAIGUES-SUR-VOLANE (07) : cimetière
samedi 2 août 2014 à 16h37

cher Jean je ne vous oublie pas ! Vous etes toujours dans mon coeur. vos chansons résonnent souvent dans la maison .Un homme comme vous reste dans les souvenirs

ANTRAIGUES-SUR-VOLANE (07) : cimetière
jeudi 24 octobre 2013 à 01h53

Je retient simplement ,les très beaux textes d Aragon, intérprété, par Ferra,
Quand au déchainement médiatique,celà se passe de commentaire.

Logo de barbara
ANTRAIGUES-SUR-VOLANE (07) : cimetière
samedi 22 décembre 2012 à 16h49 - par  barbara

Bonjour à tous,

Je me suis rendue à Antraigues à plusieurs reprises depuis la mort de Jean Ferrat.

Ecrivant sur la chanson française du début du XXe siècle, j’ai voulu être proche de la population et loin des touristes.
Je peux dire que je suis très bien accueillie à chaque fois. Que je découvre beaucoup, j’apprends auprès des amis de Ferrat .......

J’ai observé les touristes.......
Pour avoir beaucoup voyagé, quand j’arrive dans une terre inconnue, chez autrui, je m’essuie les pieds.
Avec un peu plus de respect, je pense que le village est prêt à accueillir

Quant au cimetière, de quel droit pourrais je critiquer telle ou telle tombe. Les tombes de Ferrat, de Christine Sèvres ne nous appartiennent pas !
Je me suis recueillie à des heures calmes mais je respecte trop leur famille pour ne pas les fleurir.
Quant aux autres défunts du cimetière, je peux entendre que la discrétion soit demandée par leur proches
Merci pour Ferrat et ses voisins.
Ferrat était un homme simple, humaniste, bien loin des paillettes du show byz.
Je ne sais pas tout mais ça je l’ai appris

Barbara

Site web : Monsieur FERRAT
Logo de Patrick LECOMTE
ANTRAIGUES-SUR-VOLANE (07) : cimetière
jeudi 15 novembre 2012 à 17h08 - par  Patrick LECOMTE

Bonjour,

Un petit hommage en toute modestie pour un homme dont j’ai le plus grand respect.

Depuis que vous êtes parti nous imposant cette contrainte
Cette absence insupportable de cette voix qui s’est éteinte
Je me repasse vos chansons vos coups de gueule et vos complaintes

Aux mélodies si travaillées enjolivées à fendre l’âme
Quand vous chantiez l’amour, la vie, toujours en glorifiant la femme
D’Aimer à perdre la raison vous en faisiez tout un programme

Au printemps de quoi rêviez-vous au soir dans la douceur exquise
D’entendre Le grillon chanter ou penser au temps des cerises
Ou prendre Un air de liberté pour composer à votre guise

Que de chemin depuis Ma Môme aussi Deux enfants au soleil
A l’ombre du figuier naquit la poésie qui émerveille
Quelle est belle la montagne quand la nature ainsi s’éveille

Et ces hommages empressés que vous rendiez dans vos chansons
Allaient de Brassens à Rossi de Boris Vian à Aragon
Sans oublier Garcia Lorca, Neruda et bien d’autres noms

En groupe en ligue en procession vous alliez toujours protestant
Dénoncer les injustices agir en parfait militant
Disant que vous ne chantiez pas simplement pour passer le temps

Que n’ai-je pu comprendre alors quand vous comptiez par vos colères
Dresser le terrible Bilan de cette époque si guerrière
Quand vous prôniez la tolérance en requérant La paix sur terre

Le Bruit des bottes, Maria, Nuit et Brouillard et Potemkine
Tous ces titres sans concession ne furent guère des comptines
Ce sont des textes déchirants la preuve en est qu’ils nous fascinent

Tout fut si bref tant il est vrai qu’on ne voit pas le temps passer
J’arrive où je suis étranger et c’est le sang qui s’est glacé
Car écouter cette chanson évoque une vie fracassée

Restera-t-il un chant d’oiseau selon ce que demain sera
Sachons y croire et espérer que ce beau jour arrivera
En attendant ce temps béni un grand merci Monsieur Ferrat

Dans le silence de la ville et des montagnes ardéchoises
Un vent nouveau souffle, témoin d’une chronique villageoise
Vient le temps de ces hommages des dédicaces si courtoises

Heureux celui qui meurt d’aimer car il touchera les cœurs
Présent dans la mémoire humaine autant d’amour autant de fleurs
Rejoindra-t-il les yeux d’Elsa à son adresse du bonheur

Patrick Lecomte

Logo de Pierre
ANTRAIGUES-SUR-VOLANE (07) : cimetière
vendredi 24 août 2012 à 13h45 - par  Pierre

Je tiens ici avant tout à exprimer mon profond respect au chanteur Jean Ferrat qui a su a travers ses chansons intemporelles nous faire rêver et que je me plais toujours et encore a écouter avec cette même émotion et même sensibilité ... En revanche je ne peux que regretter que dans un si joli petit village qui y abritait l’âme de notre poète si délicate et tant aimée et appreciee de tous puisse s y trouver quelques habitants aux comportements pour le moins rustres pouvant se complaire à fustiger et à ironiser sur la place publique pour des riens contre le tourisme qui était pourtant hier des admirateurs et peut etre même le public de Jean Ferrat et qui d une autre façon contribue inmanquablement à l éconmie non négligeable de ce village .
Pierre du Var

Logo de pascal
ANTRAIGUES-SUR-VOLANE (07) : cimetière
mardi 14 août 2012 à 08h26 - par  pascal

bonjour
je suis ne a antraigues toute ma famille repose dans mon village .
et je dois dire que je peux même pas me recueillir sur la tombe de mon père sereinement .
honte a ces touriste qui ne respecte rien cela est lamentable .

Site web : honte aux touristes

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?