Nicolae Ceausescu ne sera pas exhumé

dépêche du 12 avril 2007
jeudi 7 février 2008
par  Philippe Landru

Un tribunal roumain a débouté, mercredi 11 avril, Valentin Ceausescu de sa demande d’exhumer ses parents, l’ex-dictateur communiste Nicolae Ceausescu et son épouse Elena, pour des tests ADN, afin de prouver que le couple repose bien au cimetière de Ghencea, à Bucarest.

Valentin Ceausescu s’était adressé à la justice pour contraindre le ministère de la Défense à prouver que les dépouilles enterrées à Ghencea sont celles de ses parents, exécutés par balles à la suite d’un procès sommaire le 25 décembre 1989.

Mais le ministère a répliqué n’avoir eu « aucune responsabilité » dans cet enterrement, auquel il avait été représenté par une seule personne, en tant que témoin. « Nous ne nous opposons pas à l’exhumation des Ceausescu, mais ne comprenons pas pourquoi ce serait à nous de faire la preuve de leur identité », a déclaré un conseiller du ministère.

Craignant que les tombes des Ceausescu ne soient profanées, alors que la haine contre l’ancien couple dictatorial était très vive, les autorités de l’époque avaient décidé de les enterrer en cachette, pendant la nuit, sous des croix portant de faux noms.

Les trois enfants du couple, dont seul Valentin est encore en vie, ont toutefois affirmé douter que leurs parents reposent réellement à Ghencea et demandé à la justice de contraindre l’administration des cimetières et le ministère de la Défense à les exhumer pour des tests ADN. Une première demande en ce sens avait été rejetée en septembre 2005, mais Valentin avait fait appel.

Séparées de plusieurs dizaines de mètres et surplombées désormais par des croix en marbre érigées par des nostalgiques du régime communiste, les deux tombes supposées renfermer les dépouilles de Nicolae et Elena Ceausescu sont devenues des lieux de pèlerinage notamment à l’occasion des anniversaires du couple.


Les corps des époux Ceausescu inhumés dans une nouvelle tombe

 [1]

Les corps de l’ancien dictateur roumain Nicolae Ceausescu et de sa femme Elena, exécutés en décembre 1989, ont été inhumés dans une autre tombe du cimetière Ghencea de Bucarest, près de cinq mois après des tests ADN ayant confirmé leur identité, ont rapporté jeudi les médias. L’inhumation a eu lieu mercredi soir, a indiqué le directeur de l’administration des cimetières Bogdan Tanase à l’agence de presse Mediafax.

Les deux corps, séparés auparavant, reposent désormais dans la même tombe, recouverte de granit rouge, selon des images diffusées par la chaîne Realitatea TV. La pierre tombale porte l’inscription : « Nicolae Ceausescu, président de la République socialiste de Roumanie, 1918-1989, Elena Ceausescu, 1919-1989 ».
En ligne avec l’athéisme du couple, aucune croix n’a été dressée sur la tombe.

Les corps des Ceausescu avaient été exhumés en juillet pour des tests ADN exigés par leurs fils et gendre. Ces tests ont confirmé qu’il s’agissait bien de Nicolae et d’Elena, exécutés par balles le 25 décembre 1989, à l’issue d’un procès sommaire.
Alors que les autorités de l’époque craignaient que les tombes ne soient profanées, leurs corps avaient été enterrés de nuit, à plusieurs centaines de mètres de distance et sous des croix portant de faux noms.

Nicolae Ceausescu a dirigé la Roumanie d’une main de fer de 1965 à 1989. Après des manifestations de rue, il avait pris la fuite avec sa femme Elena le 22 décembre 1989, avant d’être arrêté.


[1Article du 9 décembre 2010


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?