CHÂLUS (87) : cimetière

visité en juillet 2021
mercredi 5 janvier 2022
par  Philippe Landru

On distingue clairement au cimetière de Châlus, offrant une vue sur la fameuse tour attachée à l’histoire de la mort de Richard-Cœur-de-Lion, la partie ancienne de la partie moderne.

Proximité de Limoges oblige, les plaques émaillées sont nombreuses dans le cimetière. On signalera plus particulièrement celles de deux victimes de l’incendie, en 1903, qui fit de nombreuses victimes dans la station de métro Charonne, à Paris.

- Le médecin Martial DUMAS dit L’ETANG (1765-1864), qui passe selon la page Wikipédia de la commune pour avoir été celui de Napoléon (bien que l’on ne trouve aucune autre trace de cette affirmation). On ne sait s’il sauva des gens, mais il sut protéger sa propre vie puisqu’il mourut à 99 ans, ce qui à cette époque était fort rare !

- L’érudit Paul PATIER (1895-1984), spécialisé dans la recherches de vestiges archéologiques, de souterrains, et de l’ensemble du petit patrimoine bâti du pays de Haut-Limousin. Il consacra de multiples écrits sur l’étude des circonstances de la mort de Richard Cœur de Lion dans lesquels il s’attacha à vérifier puis à vulgariser les thèses de l’abbé Abellot sur la mort de Richard cœur de Lion, thèses qui, depuis 1885, n’avaient pas réussi à s’imposer.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?