LA HAUTEVILLE (78) : cimetière

jeudi 18 juin 2020
par  Philippe Landru

Cimetière non traité de manière exhaustive

Dans ce cimetière reposent deux personnalités du monde musical :

- Le chef d’orchestre d’origine hongroise Georges SEBASTIAN (György Sebestyén : 1903-1989), qui étudia avec Leó Weiner, Zoltán Kodály et Béla Bartók à l’Académie royale de musique de Hongrie. Il travailla pour Bruno Walter dont il devint l’assistant en 1922. Directeur musical de l’orchestre philharmonique de la Radio de Moscou de 1931 à 1937, il créa en 1935 la version originale du Boris Godounov de Moussorgski.
Il s’installa en France et se produisit régulièrement au théâtre national de l’Opéra et au théâtre national de l’Opéra-Comique. Il dirigea à l’Opéra lors des débuts de Maria Callas en 1958, de Renata Tebaldi en 1959 et de Leontyne Price en 1968. Il travailla également avec les ensembles de la radio publique, avec lesquels il enregistra les symphonies d’Anton Bruckner et Gustav Mahler.

- Le trompettiste et parolier Gilles THIBAUT (Lucien Thibaut : 1927-2000). Dans les années 1950, il FUT trompettiste et collabora notamment avec Sidney Bechet au club du Vieux Colombier, l’un des derniers clubs parisiens de jazz de la période « Saint-Germain-des-Prés ». Il dirigea également son propre orchestre de jazz. À partir de 1965, il écrivit régulièrement pour Johnny Hallyday, 38 chansons au total, parmi lesquelles Cheveux longs et idées courtes, Requiem pour un fou et Ma gueule, ainsi que l’ensemble des titres de l’album Hamlet. Dès juin 1967, il coécrivit les paroles d’une vingtaine de chansons avec et pour Claude François, notamment Comme d’habitude que Paul Anka adapta en anglais sous le titre My Way. Gilles Thibaut a également écrit pour France Gall, Sylvie Vartan, Polnareff, Laforêt, Roussos et Michel Sardou (Je vais t’aimer).


Merci à Nicolas Badin pour les photos.


Commentaires

Brèves

Mise à jour et conseils aux contributeurs

samedi 29 octobre

Je suis en train de remettre à jour toutes les rubriques qui listent le plus exhaustivement possible le patrimoine funéraire de tous les départements. Tous les cimetières visités par moi (ou par mes contributeurs) y sont portés, mise-à-jour des couleurs qui n’étaient pas très claires dans les versions précédentes (le noir apparaissait vert), rajout de tombes depuis les visites, photos de tombes manquantes... N’hésitez pas à les consulter pour y trouver la version la plus globale du patrimoine. Ces rubriques représentent les listes les plus complètes que l’on puisse trouver sur le net du patrimoine funéraire français.

Contrairement aux articles, vous ne pouvez pas interagir sur les rubriques : aussi, si vous avez une information nouvelle à apporter sur un département, merci de laisser votre message en indiquant clairement le département et la commune concernée sur un article dédié uniquement à cela : Le patrimoine funéraire en France : classement par départements

Merci et bonne lecture.

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?