HONNORAT André (1868-1950)

Montmartre - 29ème division
lundi 11 mai 2020
par  Philippe Landru

Journaliste, il entra en politique et fut élu en 1910 député des Basses-Alpes sur les rangs de la Gauche républicaine. Il mena un combat de longue haleine contre la tuberculose, imposant des campagnes de prévention et de soins chez les soldats et les enfants (il fut ministre de l’Instruction publique en 1920). Elu sénateur des Basses-Alpes en 1921 (il le demeura jusqu’en 1945), il devint membre de l’Institut Pasteur. Il fut l’un des parlementaires qui refusa de donner les pleins pouvoirs à Pétain en 1940. C’est lui qui fut à l’origine, en 1916, de l’introduction en France de l’heure d’été dans le but de faire des économies d’énergie. On lui doit également le transfert du soldat inconnu sous l’Arc de Triomphe, ainsi que celui du cœur de Gambetta au Panthéon. Sa grande œuvre fut enfin la réalisation de la Cité Universitaire à Paris, à laquelle il consacra trente années de sa vie.

Dans ce tombeau sont également inhumés son grand-père, Jacques Charles Benoît Honnorat (1793-1868), qui fut directeur de la Gazette de Lyon, ainsi que sa mère, Marie Berthe Ollivier-Honnorat (1847-1918), qui fut une femme de lettres sous le pseudonyme de Berthe de Présilly. Leur tombe est ornée d’un médaillon en bronze représentant cette dernière.


Retour vers le cimetière Montmartre


Commentaires

Navigation