HÉRIMONCOURT (25) : cimetières

visité en août 2017
mardi 10 octobre 2017
par  Philippe Landru

Il existe deux cimetières à Hérimoncourt, à proximité l’un de l’autre : le vieux cimetière protestant et le cimetière communal.

Le cimetière protestant

De taille modeste, il est bien évidemment dominé par les deux tombeaux massifs de la famille PEUGEOT.

Y repose également le naturaliste et mycologue Lucien QUÉLET (1832-1899), qui fut la figure dominante de l’école française de mycologie. Sa Flore mycologique de la France et des pays limitrophes fut l’un des grands classiques de la science des champignons supérieurs. Cet ouvrage majeur introduit près de quatre cents espèces nouvelles et proposa une nouvelle classification des champignons qui fut à la base de la systématique mycologique du XIXe siècle. Excellent observateur et peintre talentueux, ses nombreuses aquarelles ont été déposées au Muséum national d’histoire naturelle de Paris. Il fut en outre l’un des fondateurs de la Société mycologique de France en 1884 dont il devint le premier président.

Le cimetière communal

Plus grand que le précédent, il grimpe en terrasses sur les flancs d’une colline.

Est censé y reposer le Compagnon de la Libération Marcel FINANCE (1918-1943) : aviateur, rallié à la France libre, il s’illustra lors des campagnes d’Afrique du Nord avant de disparaître en mer au cours d’un vol d’entraînement. Inhumé à Ben Gardane, en Tunisie, son corps fut ensuite transféré à Takrouna. En février 1949 enfin, la dépouille fut rapatriée en France et inhumée dans le caveau de famille du cimetière de Hérimoncourt. Malgré des recherches pourtant minutieuses, je n’ai pas retrouvé ce caveau.


Commentaires

Brèves

Mise à jour et conseils aux contributeurs

samedi 29 octobre

Je suis en train de remettre à jour toutes les rubriques qui listent le plus exhaustivement possible le patrimoine funéraire de tous les départements. Tous les cimetières visités par moi (ou par mes contributeurs) y sont portés, mise-à-jour des couleurs qui n’étaient pas très claires dans les versions précédentes (le noir apparaissait vert), rajout de tombes depuis les visites, photos de tombes manquantes... N’hésitez pas à les consulter pour y trouver la version la plus globale du patrimoine. Ces rubriques représentent les listes les plus complètes que l’on puisse trouver sur le net du patrimoine funéraire français.

Contrairement aux articles, vous ne pouvez pas interagir sur les rubriques : aussi, si vous avez une information nouvelle à apporter sur un département, merci de laisser votre message en indiquant clairement le département et la commune concernée sur un article dédié uniquement à cela : Le patrimoine funéraire en France : classement par départements

Merci et bonne lecture.

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?