RIGNÉ (79) : cimetière

visité en décembre 2022
vendredi 6 janvier 2023
par  Philippe Landru


Au fond du cimetière de Rigné se trouve un tombeau un peu isolé qui détone dans le cadre : il s’agit de celui de Ange-Achille-Charles de BRUNET (1777-1863). Né à Versailles, il était officiellement le fils du comte de Neuilly, écuyer du Roi, et de Marie-Catherine de Beauchamps, lectrice de Marie-Antoinette, mais tout le monde savait qu’il était en réalité le fils naturel du comte d’Artois, futur Charles X, qui en fit par la suite son écuyer. Titré comte de Neuilly comme son « père », il émigra sous la Révolution et intégra les armées des Princes pour combattre les troupes républicaines ; ce qui ne l’empêcha pas, à son retour en France en 1810, d’épouser Marie-Anne Leblois, dont le père avait été l’accusateur public des tribunaux révolutionnaires de la Vienne et des Deux-Sèvres avant de faire carrière, et fortune, sous l’Empire. Il fut maire de Rigné de 1826 à 1848.

Entre sa tombe et celle de son épouse se trouve celle de l’un de leurs petits-enfants mort en bas-âge, Achille Durant de la Pastellière.


Commentaires