VALDERIÈS (81) : cimetière

visité en août 2021
mercredi 3 novembre 2021
par  Philippe Landru


Au cimetière repose Henri MAUREL (1952-2011). Son nom est étroitement lié à deux causes pour lesquelles il n’a jamais cessé de militer : les droits des homosexuels et la reconnaissance des musiques électroniques en France. Haut fonctionnaire, entré au ministère des finances en 1980, il fut directeur adjoint de cabinet auprès d’Yvette Roudy, alors ministre des droits de la femme. C’est à cette époque qu’il fonda le club GPL et défendait l’idée d’un « partenariat civil », ancêtre du pacs actuel. Dans les années 1990, sous son impulsion, Fréquence Gay, petite radio associative fondée en 1989, se transforme en station privée, fer de lance d’une musique encore méconnue : la techno. En 1995, la culture techno devint un objet d’exposition avec l’événement « Global Tekno » à l’American Center de Paris. En 1998, elle devint populaire, grâce à la Techno Parade qu’il créa avec Jack Lang.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?