EUP (31) : cimetière

visité en août 2021
lundi 1er novembre 2021
par  Philippe Landru

Minuscule et ravissant petit cimetière d’Eup, aux pieds des Pyrénées...

Deux figures politiques locales y reposent :

- Achille AUBAN (1912-1973) : adhérent de la SFIO à partir de 1932, l’aide qu’il apporta aux républicains espagnols lui valut la Médaille de la République. Résistant pendant la guerre, et n’’ayant jamais rompu ses liens avec le mouvement socialiste, il participa à la reconstruction de la fédération socialiste de Haute-Garonne, et fut élu en 1947 député de Haute-Garonne, à la suite de l’élection de Vincent Auriol, qu’il suppléa, à la Présidence de la République. Opposant à la Communauté européenne de défense, votant contre le traité de Paris et Londres, il fut temporairement exclu de la SFIO début 1955. Après la chute du gouvernement Guy Mollet, il fut un éphémère sous-secrétaire d’État à l’aviation civile. Contrairement à d’autres socialistes qui allaient rompre avec la SFIO, ce n’est pas la politique algérienne de Guy Mollet qui le conduisit à quitter le parti, mais son soutien au retour de De Gaulle. Cette orientation politique lui valut de perdre son siège de député lors des élections législatives de 1958.

- Le docteur Jean SAINT-MARTIN (1871-1928), qui fut sénateur de la Haute- Garonne de 1924 à 1928 et qui ne termina pas son mandat, terrassé par la maladie.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?