AYGUESVIVES (31) : cimetière

visité en août 2021
dimanche 31 octobre 2021
par  Philippe Landru

Le cimetière d’Ayguevives se signale par son monument aux morts.

On y trouve la tombe du Compagnon de la Libération Louis MAIRET (1916-1998). Après avoir participé à la campagne de Norvège, il choisit de s’engager dans les Forces Françaises Libres le 1er juillet 1940. Il servit au Liban, puis en Egypte : volontaire parachutiste, il rejoignit en 1942 le French Squadron au Moyen-Orient et participa, en qualité de chef de section, à toutes les actions de son unité en Libye et en Cyrénaïque. Parachuté dans la nuit du 7 au 8 juin 1944 en Bretagne, près de Redon, il réussit parfaitement les missions de sabotage, coupant la voie ferrée de Paris-Vannes. Il rendit par la suite les plus grands services dans l’organisation et le parachutage d’armes d’un bataillon FFI. Il entra le premier à Vannes à la tête des FFI, précédant les troupes américaines et prenant position pour la défense et le nettoyage de la ville. Il participa ensuite aux combats sur la Loire en septembre 1944 et à ceux des des Ardennes en décembre 1944. Il participa par la suite à la guerre d’Indochine et à celle d’Algérie.

On y trouve également l’énigmatique tombe de « l’inventeur » Michel Eymard, décédé en 2017.


Commentaires

Logo de pincettes
AYGUESVIVES (31) : cimetière
lundi 1er novembre 2021 à 14h15 - par  pincettes

Ce Michel Eymard, mort le 26 mai 2017 à Aighesvives, inhumé le 31 mai, a été ingénieur système chez Zodiac International. Des brevets sont enregistrés à son nom sur le site patents.justicia.com

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?