PETIT-CELLAND (le) (50) : cimetière

Visité en décembre 2019
mardi 14 janvier 2020
par  Philippe Landru


Dans le petit cimetière du Petit-Celland se trouve un enclos ancien, dont les stèles abimées sont pratiquement dissimulées par le buis, où repose un chef chouan : BELLAVIDÈS (Jean-Jacques de La Huppe de Larturière : 1773-1865). Jeune officier de marine, il interrompit très vite ses cours à l’École de navigation pour se mettre au service du Trône et de l’Autel. Sous le sobriquet de « Bellavidès », il fut l’un des chefs de la chouannerie normande les plus populaires du sud de la Manche. Sa bonhomie autant que sa brutalité lui valurent l’attachement des masses paysannes. Sa célébrité grandit encore en 1797 quand il tomba entre les mains des « patauds » [1]. Enfermé et promis à une exécution rapide, Bellavidès réussit à séduire la belle-fille du gardien de la prison qui l’aida à s’évader. Il parvint à se cacher, fut par trois fois condamné à mort, mais réussit toujours à s’évader. Réhabilité sous la Restauration, il mourut à 93 ans, ce qui en fit très certainement l’un des derniers survivants de la chouannerie.

Dans ce même cimetière repose la violoniste Brigitte HUYGHES de BEAUFOND (1922-2008).


[1Vendéens républicains.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?