VIEILLES-MAISONS-SUR-JOURDRY (45) : cimetière

samedi 11 janvier 2020
par  Philippe Landru

Cimetière non traité de manière exhaustive

Le cimetière de Vieilles-Maisons-sur-Jourdry abrite depuis 2016 la tombe du syndicaliste Georges SÉGUY (1927-2016).

Résistant, il fut déporté et à son retour des camps s’engagea dans le combat militant. Secrétaire de la Fédération CGT des cheminots, il fut élu en 1967 secrétaire général de la CGT où il succéda au militant historique Benoît Frachon. À ce poste, il tint un rôle de premier plan au cours des grandes grèves de mai-juin 1968 et acquit une stature d’homme politique national. Syndicaliste engagé au côté du Parti communiste français, sa position sur les rapports du syndicat avec le PCF fut empreinte de la volonté de garder au syndicalisme la spécificité définie par la charte d’Amiens : il engagea la confédération dans une profonde démocratisation interne, qui permit entre autres l’émergence de nouveaux moyens d’expression directe des travailleurs. Il se retira en 1982 et laissa la place à Henri Krasucki.

Crématisé, ses cendres furent déposées dans un cavurne de ce cimetière.


Merci à Françoise Gaudou pour les photos.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?