CHAPIER Henry (Henri Shapiro : 1933-2019)

Monparnasse - 8ème division
mercredi 6 mars 2019
par  Philippe Landru

Journaliste, critique, un peu psychanalyste, Henry Chapier était surtout connu pour avoir fait se succéder près de 300 personnalités sur un divan jaune pour les faire se livrer à une confession télévisuelle d’une demi-heure, chaque semaine en fin de soirée dans Le Divan, sur la chaîne FR3.

Il fut aussi un homme de cinéma, s’occupant de nombreuses critiques culturelles dans de nombreux journaux (Arts, Combat, le Quotidien de Paris). Passionné par les contre-cultures (en particulier la musique techno) et homosexuel discret, il avait accepté au milieu des années 1990 de devenir chroniqueur sur Radio Nova à l’invitation de Jean-François Bizot. Il fut également réalisateur de quatre films.

Si sa famille paternelle était chrétienne, il était d’origine juive par sa mère ce qui explique qu’après une messe d’obsèques, un rabbin ait officié au cimetière.

Il repose auprès de ses parents, dont sa mère Mariette THAL (1907-2000), qui fut une actrice autrichienne. Sur sa tombe a été placée peu de temps après une bouteille de parfum de chez Guerlain dont il devait être amateur.


Retour vers le cimetière Montparnasse


Commentaires

Logo de cp
CHAPIER Henry (Henri Shapiro : 1933-2019)
mercredi 6 mars 2019 à 16h43 - par  cp

Henri Shapiro né en 1933 vieillit de deux ans quand il s’appelle Henri Chapier ! Il est vrai que dans de vieux Who’s Who il est mentionné avec 1933, et natif de Bucarest, fallait se donner du mal pour se tuyauter au ministère des affaires étrangères, bien avant Internet et Delphine Ernotte, pédégère de la télé publique, chasseuse de « Vieux mâles blancs », dans ce petit milieu où au-delà de cette limite, votre ticket n’est plus valable...

Navigation

Articles de la rubrique