LA BAULE-ESCOUBLAC (44) : cimetière

visité en décembre 2017
dimanche 25 février 2018
par  Philippe Landru

Petite promenade au désormais « ancien » cimetière de La Baule (il existe désormais un cimetière parc contemporain).

Pour l’essentiel, les notabilités inhumées ici sont celles qui firent la notoriété de la station balnéaire (édiles, architectes, industriels, familles aristocratiques...) : ils restent très peu connues en dehors de la commune.

Signalons en particulier :

-  L’architecte Paul-Henri DATESSEN (1884-1938), auteur de nombreuses réalisations à La Baule-Escoublac à partir de 1911 dont l’hôtel des Postes et un nombre important de villas. Sa tombe comporte les motifs dessinés sur la façade de l’hôtel des Postes.

- L’ingénieur Jules DURUPT (1854-1929), spécialisé dans les charpentes métalliques. Il réalisa dans toute la France (Bretagne, Bergerac, Lot...) de nombreux ponts, halles ou encore gares (celle d’Angers).

- L’architecte Adrien GRAVE (1888-1953), à qui l’on doit également des édifices et des villas à La Baule.

- La soprano Irène JAUMILLOT (1938-1994), qui chanta à l’Opéra de Paris jusqu’à ce qu’un très grave accident de voiture interrompe sa carrière. Elle enseigna ensuite le chant.

Dans ce cimetière repose également la générale Rodes, épouse du général Antoine Auguste Rodes, qui fut gouverneur des Invalides et qui, à ce titre, y repose (son nom est mentionné sur la tombe).


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?