CROIX-EN-TOURAINE (la) : cimetière

Visité en janvier 2011
mercredi 13 décembre 2017
par  Philippe Landru

Dans le cimetière de la Croix-en-Touraine reposent :

- René Edouard ANDRÉ (1867-1942) : fils du paysagiste Edouard André (qui bien que mort à la Croix-en-Touraineau repose au cimetière de Montmartre dans la sépulture de famille du violoncelliste Auguste-Joseph Franchomme, dont il avait épousé les deux filles), cet ingénieur des arts et manufacture prit une part active aux travaux d’urbanisme entrepris par son père à Montevideo, pour le plan d’aménagement de la capital de l’Urugay. Il fut professeur à l’École nationale d’horticulture de Versailles et membre correspondant de l’Académie d’agriculture. Au début du XXe siècle, il fit l’acquisition de la « Pagode de Chanteloup » à Amboise, seul vestige important du magnifique domaine du duc de Choiseul au XVIIIe siècle, et la fit restaurer de 1908 à 1910.

- Jacques SOUFFLET (1912-1990) : officier de l’armée de l’air, il combattit au sein des Forces aériennes françaises libres dans le Groupe de chasse Alsace puis dans le Groupe de bombardement Lorraine dont il prit le commandement. Engagé en politique après la guerre, il rejoignit le cabinet de Charles de Gaulle et fut élu sénateur en 1959 puis vice-président du sénat en 1971. Ami personnel de Jacques Chirac, il en fut le ministre des armées lorsque celui-ci devient premier ministre de Valéry Giscard d’Estaing. Il était Compagnon de la Libération.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?