DOMESSARGUES (30) : cimetière neuf

lundi 18 mai 2020
par  Philippe Landru

Cimetière non traité de manière exhaustive

Au cimetière neuf repose l’écrivain Jean CARRIÈRE (1928-2005).

Proche de Jean Giono (sur qui il écrivit un essai), critique musical à Paris, chroniqueur littéraire à l’ORTF, il entama sa carrière d’écrivain avec son roman Retour à Uzès en 1967 (prix de l’Académie française). Il publia une vingtaine d’ouvrages, principalement des romans. Lauréat du Prix Goncourt en 1972 pour L’Épervier de Maheux, le succès (2 millions d’exemplaires, traduction en 14 langues), la mort brutale de son père écrasé par un chauffard et un divorce, le plongèrent dans une profonde dépression qui lui fit écrire quinze ans plus tard Le Prix d’un Goncourt. Après l’immense succès de son Épervier, il se tint farouchement à l’écart des salons littéraires et des médias parisiens qui en firent un écrivain régionaliste, ce qu’il n’était pas, et ce qui, au bout du compte, occulta le reste de son œuvre.


Merci à Bernadette Bessodes pour les photos.


Commentaires

Logo de Bernadette Bessodes
DOMESSARGUES (30) : cimetière neuf
mercredi 19 août 2020 à 14h12 - par  Bernadette Bessodes

On peut lire 2 citations sur la tombe de Jean Carrière :
- 1ère citation - Un vers d’Arthur Rimbaud : « J’ai embrassé l’aube d’été »
- 2ème citation de Fidor Dostoïevki : « Même si on me disait que le Christ n’est pas la vérité, je resterai avec le Christ comme la vérité ».

Logo de Bernadette Bessodes
mercredi 19 août 2020 à 14h26 - par  Bernadette Bessodes

A la fin de la deuxième citation on lit « je resterai avec le Christ contre la vérité »

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?