DURAS (47) : cimetière

Visité en juillet 2015
lundi 3 août 2015
par  Philippe Landru

C’est à Montparnasse qu’il faudra aller chercher celle qui tient son nom de ce bourg où se trouvait ses origines paternelles [1]

Dans le cimetière de Duras reposent trois personnalités :

- La sculptrice Germaine MARBOUTIN-MASLOW (1899-1999), dont le musée de Pau possède une très belle Baigneuse assise.

- Le communard Léo MELLIET (1843-1909), qui fut élu au Conseil de la Commune par le XIIIe arrondissement. Il vota pour la création du Comité de Salut public, et y fut élu. Gouverneur du fort de Bicêtre, il fut responsable de l’arrestation des dominicains d’Arcueil. Pendant la Semaine sanglante il organisa la résistance dans le XIIe arrondissement. Il parvint à se réfugier en Belgique et échappa à la répression. Revenu en France après l’amnistie de 1880, il continua son action politique. Il siégea comme député radical-socialiste du Lot-et-Garonne de 1898 à 1902. Sa tombe possède l’unique buste du cimetière.

- L’écrivain Jean ORIEUX (1907-1990), qui reçut en 1946 le Grand Prix du roman de l’Académie française pour son roman Fontagre écrit en 1941. S’ensuivit une trilogie du même nom. Outre son œuvre romanesque, Orieux s’est également attaché à de nombreuses biographies.


[1Son père est d’ailleurs inhumé dans le petit cimetière de Lévignac-de-Guyenne, près de Duras.


Commentaires

Logo de Allah Lourde
DURAS (47) : cimetière
lundi 17 août 2015 à 08h37 - par  Allah Lourde

Comme a dit un jour Gérard, le libraire de La Griffe Noir, à propos de Marguerite Duras : « Quand les écrivains boivent, ce sont les lecteurs qui trinquent »...

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?