QUETTREVILLE-SUR-SIENNE (50) : cimetière

visité en janvier 2013
samedi 26 janvier 2013
par  Philippe Landru

Peu de choses à voir dans le cimetière de Quettreville-sur-Sienne.

- sur la chapelle d’Alphonse Paumier, qui fut maire de la commune à la fin du XIXe siècle, figure une belle plaque en bronze dédiée à son fils, jeune maréchal des Logis au 24e régiment de dragon, « mort victime du devoir » en 1898 à Dinan, à l’âge de 26 ans.

- ici repose un homme de lettres peu connus dans le reste de la France, mais très estimé dans le Cotentin et dans les îles anglo-normandes : Louis BEUVE (1869-1949).

Poète patoisant, ardent défenseur du folklore normand, il fut d’abord commis de librairie à Paris. Il y rencontre François Enault et créa avec lui, en 1897, la Société du Bouais-Jan et la revue du même nom, qui parut jusqu’en 1906. Il revint très vite dans la Manche pour devenir rédacteur et directeur du Courrier de la Manche. Après la destruction de Saint-Lô, il se retira quelque temps chez son fils à Cherbourg, puis dans à Quettreville-sur-Sienne dont il était natif, où il mourut. Louis Beuve était imprégné du souvenir de l’ancienne grandeur de la Normandie. Cette nostalgie l’a amené à défendre vivement les souvenirs, la langue et les coutumes normandes.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?