CARANTILLY (50) : cimetière

visité en janvier 2013
jeudi 10 janvier 2013
par  Philippe Landru

Dans le petit cimetière de Carantilly, situé comme c’est la plupart du temps le cas dans la Manche autour de l’église, repose un personnage qui marqua à son époque le département : Pierre GOSSET (1764-1844), dit « Gosset sans peur.

Cadet d’une famille de la bourgeoisie rurale du Cotentin, Pierre Gosset opta pour la prêtrise. Pendant la Révolution française, il ne prêta pas serment à la Constitution civile du clergé et se retira dans son domaine familial de la Monnerie à Carantilly. Lors de la réquisition militaire de 1793, désigné pour la conscription par la commune de Carantilly, il préféra disparaître : il se rendit à Saint-Lô où il exerça clandestinement son ministère. Dénoncé au Comité révolutionnaire de la ville, il s’échappa en entama une longue errance. Il ne dut son salut quà la protection de la population auprès de laquelle il continua à officier clandestinement. Il échappa finalement à la mort tout au long du cours de la Révolution, bien qu’il ait été plusieurs fois arrêté, et même enfermé sur ordre de Fouché à la prison Sainte-Pélagie à Paris.

Il repose au cimetière, à proximité des autres membres de sa famille, dont l’homme de lettres Léo GOSSET (1883-1959).


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?