GRIGNAN (26) : cimetière

Visité en septembre 2008
jeudi 2 février 2012
par  Philippe Landru

Peu de chose à signaler au cimetière de Grignan : les tombeaux sont sévères, beaucoup sont en mauvais état, mais saluons la municipalité de ne pas y avoir fait un trop grand ménage qui aurait fait disparaître l’unité architecturale et esthétique du lieu.

Au loin domine évidemment, en hauteur, le château.

Dans ce cimetière existait autrefois deux églises, dépendantes dès 1105 de l’abbaye de Tournus : Notre-Dame, détruite, appartenait au diocèse de Saint-Paul-trois-châteaux et Saint Vincent au diocèse de Die. Cette église Saint-Vincent, entourée par le cimetière, est à la fois le monument le plus ancien de Grignan et le plus intéressant de la nécropole. De style roman primitif, la chapelle date du XI ème siècle. Saint-Vincent fut église paroissiale du XIIIe au XVe siècle.

Au titre des célébrités, il faudra aller ailleurs (la marquise de Sévigné repose dans la chapelle du château). Malgré mes recherches, je n’ai pu trouver que le baron Joseph Etienne SALAMON (1773-1842), qui fut maire de Grignan et baron d’Empire, à l’obélisque fort corrodé.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?