SOUMET Alexandre (1788-1845)

Montmartre - 20ème division
lundi 29 juin 2009
par  Philippe Landru

Il est une excellente illustration de la splendeur, puis de la décadence, que peuvent connaître de grandes notoriétés. Poète, il fut à son époque célébré par tous : il sut habilement chanter les gloires de tous les régimes politiques sous lesquels il vécut (de Napoléon à la monarchie de Juillet). Membre du Cénacle, fleuron de l’école romantique, il entra à l’Académie Française en battant les candidats Lamartine et de Delavigne. Sa pièce, Norma ou l’infanticide, servit de base au livret du célèbre opéra de Bellini. Hugo, à ses débuts, voyait en lui un maître… Aujourd’hui, tous ses titres de gloire ont sombré dans l’oubli !


Retour vers le cimetière Montmartre


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique