MONT-SAINT-MICHEL (50) : cimetière

Visité en juillet 1991
vendredi 12 juin 2009
par  Philippe Landru

Peu de choses à dire sur le minuscule cimetière du Mont-Saint-Michel, qui borde l’église paroissiale, mais le site est magnifique : construit sur deux terrasses, il domine la baie et offre l’une des plus belles vues sur elle.

L’exiguité du lieu explique les nombreuses reprises : il y a peu de tombeaux anciens dans ce cimetière.

Parmi les tombes se trouve la vedette du Mont : la « Mère » Annette POULARD (1851-1931), célèbre dans le monde entier (comme l’atteste le livre d’or du restaurant qui porte son nom) pour ses omelettes, qu’elle offrait à l’origine à ses invités pour les faire patienter. Elle repose auprès de son mari sous une dalle sans attrait. Lors de ma visite en 2020, je n’ai pas retrouvé sa tombe qui semble avoir disparue.

C’est également dans ce cimetière que fut inhumé le sculpteur non figuratif Henri-Georges ADAM (1901-1969) : membre de l’Ecole de Paris, il réalisa des sculptures et des tapisseries monumentales.


Merci à Pincettes pour la photo Adam


Commentaires

Logo de cp
MONT-SAINT-MICHEL (50) : cimetière
dimanche 28 octobre 2018 à 14h21 - par  cp

Un seul être vous manque... Mais où est passée Gertrude !

De chez-moi, depuis des décennies, je la voyais tourner, à 1500 mètres, dans le lointain, indiquer le sens du vent, sans doute l’œuvre la plus aérienne de Henri-Georges Adam, juchée à 45 m de haut, sur un immeuble d’habitation de Chevilly-Larue. Et je viens de me rendre compte, à la jumelle, qu’il ne reste plus que l’embase ! Un engin de peut-être 5 m sur 10, fallait une grande grue...
.
Mais où est donc passé cet archange ? De la citée de la Croix-du-Sud, boulevard Mermoz, aviateur disparu justement aux commande de « La Croix-du-Sud », pilote surnommé l’« Archange », inspirateur du gigantesque mobile, je suppose...

Logo de cp
dimanche 28 octobre 2018 à 19h33 - par  cp

L’inspecteur a mené l’enquête et a enfin élucidé le mystère de ce que les chargés de l’affaire appellent « le Mobile » et qui leur pose plein de problèmes.
.
Cette statue est nommée « L’Hirondelle » et est postérieure son inspirateur Henri-Georges Adam (1904-1967) qui exécuta une maquette en plâtre qu’un disciple « dilata », en acier, sous le contrôle de la veuve Adam (Ptêt pas Eve...), pour orner l’immeuble « Coli » (Les autres s’appellent Nungesser ou Daurat) dans les années 70.
.
Œuvre monumentale de 14 mètres de long sur 5 de haut et de large, elle pèse 5 tonnes et des millions d’automobilistes bouchonnant depuis un demi-siècle sur l’autoroute A6 ont pu l’admirer sur l’immeuble qui borde presque ce cauchemar de route à Chevilly-Larue
.
Depuis quelques temps sa rotation faisait vibrer sa potence. Tout ça je l’ai appris en consultant en ligne les rapports de la copropriété, laquelle a fait exécuter une étude mécanique faisant 83 pages (!) d’où il ressort que le support, de naissance, est trop faible, un rafistolage dans les années 80 n’a pas changé grand chose, les soudures sont trop fines et l’engin risque de s’emballer sous un vent trop fort. Même ne tombant que sur le toit, il pourrait perforer la dalle.
.
Ainsi, le 28 septembre, une grue a déposé le « mobile » sur un terrain de volley, et pas certain qu’elle n’y restera pas. Une fausse nouvelle aurait appris que la dépose aurait coûté 50 000 €, alors que la grue n’a coûté que 8000 €, vous voyez le genre de polémique dans des copropriétés assaillies de normes diverses ruinant les propriétaires !
.
L’Hirondelle s’est posée sur le plancher des vaches, c’est Mermoz qu’on assassine...

Logo de Pincettes
MONT-SAINT-MICHEL (50) : cimetière
samedi 11 novembre 2017 à 17h36 - par  Pincettes

Les restes d’un cimetière paroissial datant du Moyen-Age, ont été découverts il y a 1 an sous la rue principale du Mont, à l’occasion de travaux.
D’après les 1ères constatations de l’INRAP, récemment publiées dans la presse, il s’agirait d’un cimetière utilisé entre les VIIIème et XIIème siècle et abandonné au milieu du XIIIème siècle, suite à l’édification d’une enceinte fortifiée. Les diverses analyses menées sur les ossements, devraient nous renseigner sur l’état de la population du village ainsi que sur l’organisation des inhumations à cette époque.

Logo de mb2t
MONT-SAINT-MICHEL (50) : cimetière
lundi 8 février 2016 à 20h01 - par  mb2t

Bonjour,

Le cimetière est décrit par M. Philippe Landru, comme étant minuscule. Dans une statistique publié par M. Étienne Dupont dans « Les prisons du Mont Saint-Michel, 1425-1864 : d’après des documents originaux inédits » (BNF-Gallica), on note près de 70 décès vers 1820.
Durant la période du XIXe s. où le Mont Saint-Michel fut une prison, que devenaient les corps des prisonniers décédés ?

Meilleures salutations
MB2T
08/02/2016

Logo de Odette Pinard
MONT-SAINT-MICHEL (50) : cimetière
mercredi 28 mai 2014 à 15h37 - par  Odette Pinard

Ma visite en mai 2014 me fait découvrir une tombe de mon ancêtre Jean Bouteillier, dans le coin droit près de l’église. Humble site tout petit, rectangulaire, où sont plantés deux chrysanthèmes que j’ai nettoyés, au centre : une assiette en faïence à cercles bleus, et une croix couchée sur laquelle se trouve un christ crucifié fait de métal. Une petite plaque indique le nom de ce Bouteillier, dont la famille origine des Iles Jersey Guernesey. Plusieurs des descendants sont partis vers le Nouveau Monde : Caraquet, Grande Rivière. Des pêcheurs.
Ma grand-mère portait le nom de Virginie LeBouthillier.
Comme je travaille à cette lignée ancestrale, pourriez-vous me donner plus de détails sur cette sépulture ? Odette Pinard opinard611@gmail.com

Logo de Docteur Michel Tourtelier
MONT-SAINT-MICHEL (50) : cimetière
mardi 9 février 2010 à 23h44 - par  Docteur Michel Tourtelier

Repose également auprès de sa mère "la mère Poulard, le Docteur Poulard,célèbre opthalmologiste, qui a décrit plusieurs techniques chirurgicales,notamment sur la paupière ,qui sont toujours utilisées.

Logo de eric Charon
lundi 9 février 2015 à 20h21 - par  eric Charon

Pour la petite histoire, Mme Poulard a pérennisé son auberge afin de pouvoir financer les études de médecine de son fils ; Témoignage de ma grand-mère qui avait travaillé avec Mme Poulard.

Logo de eric Charon
mercredi 10 février 2010 à 17h23 - par  Philippe Landru

Merci pour ces informations complémentaires.

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?