SANTA-CRUZ Andrès de (1792-1865)

Cimetière Notre-Dame de Versailles jusqu’en 1965, puis palais présidentiel de La Paz
mercredi 21 janvier 2009
par  Philippe Landru

Militaire et un homme politique sud américain, il fut président du Pérou et de la Bolivie (1829-1839). Après avoir occupé le Pérou, il se décerna la fonction de « Protecteur suprême » de la Confédération péruano-bolivienne (1836-1839). À la suite de l’effondrement de la confédération, consécutif à la bataille de Yungay en 1839 contre les troupes chiliennes, il tenta de reprendre le pouvoir à plusieurs reprises, sans succès. Exilé en France, il vécut à Versailles où il fut inhumée. Ses cendres furent rapatriées officiellement en Bolivie en 1965 et réinhumées près du palais présidentiel.


Retour vers le cimetière Notre-Dame de Versailles


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique