02.11.2008 : La saison des marbres

mercredi 31 décembre 2008
par  Philippe Landru

Début novembre, on n’y coupe pas : tous les médias se sentent obligé de publier un ou plusieurs articles consacrés au funéraire, Toussaint oblige. En terme journalistique, on appelle ce type de marronnier des « marbres ». La plupart sont sans intérêt, et disent tous la même chose : oui, les gens aiment bien les cimetières où il y a de la verdure, oui, ce sont essentiellement des vieux qui vont fleurir leurs proches, oui, la pratique se perd, oui, la crématisation prend progressivement la place de l’inhumation (accompagnée de l’inévitable interview de Raymonde, Ginette, Lucienne, bref, toujours des femmes survivantes à leurs époux, qui nous assurent que depuis que le petit dernier travaille loin là-bas en province, à Paris, à l’étranger, elle ne veut pas embarrasser avec une tombe à entretenir...). On insiste sur les préoccupations hygiénistes, écologiques, philosophiques, alors que le véritable engouement pour la crémation s’explique avant tout pour son coût moindre... même si cette pratique ne règle pas tout, en particulier la gestion des cendres.

Néanmoins, parmi ce fatras de recopiages, les marbres offrent aux amateurs quelques petits articles intéressants dans les presses régionales : la Toussaint est l’occasion pour les départements, les communes, les petits villages, de faire part de leur patrimoine funéraire. C’est donc pour moi l’occasion d’en publier un certain nombre apportant un éclairage supplémentaire parfois assez riches sur certains cimetières français.


Commentaires

Brèves

Une nouveauté méthodologique importante sur le site !

lundi 9 octobre 2017

Une nouveauté qui, si elle ne change pas la morphologie du site, va à terme considérablement améliorer la recherche.

Jusqu’alors, les rubriques « départements » dans l’onglet de gauche ne servaient qu’à y ranger les cimetières selon ce critère. Il ne vous aura pas échappé que contrairement à naguère, ceux-ci ne pouvaient pas être indiqués par ordre alphabétique : il fallait donc consulter toute la liste pour trouver le lieu que l’on cherchait.

Désormais (mais cela se fera très progressivement), la rubrique « département » devient la porte d’entrée pour chacun d’entre eux : non seulement j’y intègre les communes par liste alphabétique, mais j’y ajoute « l’Etat des lieux du patrimoine taphophilique » pour chacune. Ainsi, par codes couleurs, vous y trouverez l’intégralité des cimetières : ceux que j’ai visité, ceux dont j’ai fait la fiche grâce aux photos d’internautes, ceux ayant fait l’objet d’articles (presse, Internet...), et ceux enfin qui n’ont pas encore d’articles mais dont j’ai connaissance d’un patrimoine avec, pour les internautes du coin, la possibilité s’ils le désirent de venir compléter le site.

Le premier département à être à jour est le Territoire de Belfort, fiche sur laquelle vous pourrez constater les changements. Progressivement, c’est l’ensemble des départements qui auront cet aspect.

Bonne visite